Le top 5 des erreurs à ne pas commettre quand on veut créer son entreprise

Créer une entreprise n’est pas une décision que l’on droit prendre à la légère. 

Non seulement parce que c’est une décision qui va décider de l’organisation de vos journées de travail, mais également parce qu’elle peut avoir des conséquences sur votre vie future. 

Au-delà du fait de choisir la thématique et le secteur d’activité de votre entreprise, il est également indispensable d’anticiper certains points.

Créer son entreprise, ça n’a rien de compliqué : mais il faut choisir le bon accompagnement.

C’est pour cette raison que Yeu Notaires et Patrimoine, votre notaire spécialisé en droit commercial sur l’Ile d’Yeu, vous présente toutes les erreurs à ne pas faire pour la création de votre entreprise.

Assurez vos arrières et préparez la réussite de votre entreprise, en suivant les bons conseils ! Voici les erreurs à ne pas commettre.

1 – Ne pas faire d’étude de marché

La toute première chose qu’il faut faire pour créer votre entreprise, c’est de réaliser une étude de marché.

C’est en effet une étape indispensable pour savoir si votre entreprise a de l’avenir, ou si vous devez revoir votre offre.

Le principe de cette étude est simple : il s’agit de confronter l’idée que vous avez, avec sa faisabilité.

Vous avez une idée de produit ou de service, mais est-ce que les consommateurs seront vraiment intéressés par ce que vous comptez proposer ?

Cette analyse du marché vous permet de savoir, dans la théorie, comment vous comptez mener votre entreprise.

Ensuite, il faut rédiger une partie plus pratique qui résume votre plan de route et les chiffres.

2 – Ne pas faire de business plan

Deuxième étape : le business plan.

C’est ce dossier qui vous permettra, le temps venu, de faire une demande de prêt auprès d’une banque.

C’est également un dossier qui vous permet de rédiger, en profondeur, toutes les implications de votre entreprise à venir et de son fonctionnement.

Comment vous allez faire des bénéfices, quels sont les moyens mis en œuvre pour votre entreprise, tant du point de vue financier qu’humain…

Ce sont des questions auxquelles vous devez absolument répondre dans votre business plan.

À lire également : Création d’entreprise : construire votre business plan 

3 – Ne pas vous pencher sur les questions financières

Une autre erreur consiste à se lancer tête baissée sans prendre en considération les questionnements financiers.

Savez-vous combien vous allez devoir prévoir ? Quel est votre budget de départ ? Comment allez-vous amortir le budget en question ?

Quels chiffres d’affaires prévoyez-vous de faire au bout de quelques mois d’activité ?

Avez-vous pris en compte toutes les dépenses que vous allez devoir réaliser pour démarrer votre activité ?

Ces questions vous permettent d’étudier la faisabilité de votre projet, et d’anticiper les éventuels manques d’argent.

4 – Ne pas vous renseigner sur les aides à la création d’entreprise

Vous avez déjà prévu de faire une demande de prêt auprès de votre banque.

Mais avez-vous songé à vous renseigner sur les aides à la création d’entreprise, mises en place par le gouvernement ?

Ces aides sont nombreuses, et concernent certains profils plutôt que d’autres.

Prêt à taux zéro, réduction fiscale, réduction des charges sociales… Nombreux sont les avantages auxquels vous pouvez avoir accès.

Il suffit de vous renseigner et de faire la demande d’aide auprès de l’organisme concerné.

5 – Ne pas passer par un professionnel pour la rédaction des statuts

Pour finir, la dernière erreur à ne pas faire est l’une des plus importantes. Il s’agit de rédiger les statuts de votre entreprise par vous-même.

Une erreur fondamentale, surtout si vous n’avez pas de connaissances dans le domaine juridique !

Les statuts sont en effet votre rempart contre une éventuelle faillite personnelle, en cas de problème dans votre entreprise.

Ils constituent l’appui juridique qui vous permettra de prendre des mesures lorsqu’elles seront nécessaires.

Pour plus de renseignements, prenez rendez-vous chez votre notaire Yeu Notaires et Patrimoine !

À lire aussi : Ce qu’il faut savoir avant d’acheter un fonds de commerce

Suivez notre actualité

Ouverture de succession Ile d’Yeu | Yeu Notaires et Patrimoine
Quelles sont les démarches pour une ouverture de succession ?
Conclure un pacs Ile d'Yeu | Yeu Notaires & Patrimoine
10 choses à savoir avant de conclure un PACS
Ordre de succession | Yeu Notaires & Patrimoine
Ordre de succession : qui est prioritaire quand il n’y a pas de testament ?
Top
error: Content is protected !!